Sélectionner une page

Le Happy Blog

Bonjour et bienvenu sur le Happy Blog !

Nous sommes les Happys guides de Happy Strasbourg, et on est Happy de pouvoir partager nos Happy articles sur notre Happy Blog avec nos Happy lecteurs… Trop de « Happy » ? Non, nous on pense qu’il n’y a jamais trop de bonne humeur 😉

Plus sérieusement, l’équipe de Happy Strasbourg a décidé de créer un blog, histoire de partager un peu ses connaissances en dehors de nos visites guidées, pour que vous puissiez en apprendre sur Strasbourg, même en restant confortablement installé dans votre fauteuil. Ça ne remplacera pas forcément l’ambiance que nous mettons dans nos visites, mais on va essayer quand même, à travers la plume, de vous donner un aperçu de notre vision des choses.

Lire plus

Poser nos histoires sur papier, ça nous a titillé, parce que dans les faits, on aime vous parler de nos histoires, mais des histoires, on en découvre tous les jours ! Parce qu’apprendre sur notre ville, notre région, et tout le reste, c’est un peu la base de notre passion, combien de temps nous pouvons passer à chercher le petit détail sur tel fait ou telle bâtisse, combien de temps peut-on passer à lire une encyclopédie ? Oui, bon, les encyclopédies ne sont pas des livres de chevet courant, mais c’est cet atypisme qui fait notre charme ! Non ? Bref.

Sur ce blog, vous retrouverez de l’histoire et des traditions (alsaciennes) bien sûr, mais aussi des anecdotes plus fun, des légendes, du folklore, de l’actualité, mais toujours… Vous l’avez deviné ? « Happy » bien sûr ! 😀

Et pour vous concocter tout ça, toute l ‘équipe s’y met, Gabriel, Gustave, Gilles, Leo, Matthias et Rémy. Entre nous, on s’appelle les « Happy Boys », une fine équipe de passionnés. Ce qu’on aime par-dessus tout, c’est de partager nos histoires, alors créer un blog, finalement, ça coulait de source… Nous avons tous un parcours différent, mais nous avons grandi dans notre belle Alsace, et nous nous sommes retrouvés autour de cette passion pour la/les culture(s). Si vous voulez en savoir plus sur nous, allez faire un tour sur nos descriptions !

On espère que vous aurez plaisir à lire nos écrits, et n’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires en bas de chaque article, et même à nous contacter pour nous poser des questions ou nous donner des idées !

En vous souhaitant une bonne lecture.

Bien joyeusement (oui, happyment ça sonne moins bien quand même),

Gabriel, Gustave, Gilles, Leo, Matthias, Rémy.

Des noms de quartiers, des origines variées – 1/4

Des noms de quartiers, des origines variées – 1/4

Strasbourg est composée de nombreux quartiers, dont les noms sont une interrogation pour beaucoup. Surtout lorsqu’on y vit et qu’il ne s’agit pas de l’évidente Grand’Ile… Nous sommes déjà allés nous aventurer dans les origines et fonctions des noms de rues de Strasbourg dans quelques articles précédents

L’Art Nouveau à Strasbourg

L’Art Nouveau à Strasbourg

A l’origine un courant idéologique initié par les artisans, l’Art Nouveau s’épanouit sur une très courte période, entre la dernière décennie du XIXème siècle et la Grande Guerre. Peu de temps certes, mais il laissera une empreinte encore visible aujourd’hui à Strasbourg.

Le fossé des tanneurs

Le fossé des tanneurs

La ville de Strasbourg a toujours été une ville de canaux. Déjà à l’origine construite entre deux bras de l’Ill, sur une île aujourd’hui appelée la Grand’Île, elle comptait bien des canaux en plus. C’est bien les plans d’urbanisations successifs doublés de changements d’utilisation qui les ont déplacés, recouverts ou tout simplement fait disparaître

La Place Kléber – 4/4

La Place Kléber – 4/4

Suite et fin de la série dédiée à notre place centrale, nous n’en n’aurons toujours pas fait le tour à l’issue de ce dernier billet, mais si je m’amuse à tout vous raconter ici sur ces pages, comment puis-je espérer susciter suffisamment de curiosité en vous pour vous faire lever de votre canapé et venir gambader avec Happy Strasbourg ?

La Place Kléber – 3/4

La Place Kléber – 3/4

Troisième volet de notre série dédiée à la place Kléber, ici nous découvrirons un siècle tourmenté et la naissance d’un espace urbain. Mais aussi nous verrons que certaines problématiques n’ont rien de nouveau…