Sélectionner une page

Adresses

Des enseignes peu communes – 2/2

9 janvier 2019, par Matthias

Cher lecteur! Un véritable plaisir de vous retrouver ici. D’autant plus qu’il s’agit là d’une suite dans notre revue des enseignes Strasbourgeoises (partie I – L’Homme de Fer). Cette fois, nous nous intéressons à un modèle des plus exotiques…

Le Crocodile

Sobek – le Crocodile égyptien

Sobek, véritable divinité vivante au temps des égyptiens,
le crocodile reste un animal respecté et craint.
Autant dire que peu d’entre nous oseraient filer un tel engin,
quant à le capturer… encore moins !
Mais vous savez bien
que rien n’effraie un alsacien
pas même ce saurien!
Qui d’ailleurs n’en est pas vraiment un
mais pour la rime il le fallait bien
Mais alors d’où provient ce machin ?
Son histoire ? J’y viens…

 

Du Caire…

Il nous faut remonter aux guerres napoléoniennes de la fin du XVIIIème siècle, et l’une des campagnes tristement célèbre où s’illustra notre héros strasbourgeois : Jean-Baptiste Kléber. Ce combat, il le livra bien loin de son Alsace natale, en Égypte. La capitale du Caire sera le dernier endroit que le général contemplera de son vivant, son tombeau pour autant ne sera pas une pyramide, mais bien sous la stèle de la place centrale de Strasbourg qui porte aujourd’hui son nom.

Au cours de périlleux périples, le général fut assisté par son aide de camp, un brave parmi les braves, le capitaine Ackermann. Le capitaine se languit de son massif vosgien et des activités qu’il aimait y pratiquer, notamment la chasse. Alors il s’enquit auprès des locaux pour savoir ce que l’on chassait par ici. Ni une ni deux, le voilà parti à l’assaut du dieu du Nil. Après une lutte sans concessions avec le maître des lieux, Ackermann vint à bout du monstre de 3 mètres. Fier de sa prise, il l’exhiba à l’ensemble du camp, puis décida de l’empailler afin de le conserver.

 

À Strasbourg…

Lorsqu’il put retourner dans la capitale alsacienne, notre téméraire ne put se résoudre à laisser sa capture, il décida alors que son butin ferait lui aussi le voyage jusqu’à Strasbourg. Soulagé des efforts de guerres, l’amateur de chasse en profita pour racheter une vielle grange située rue de l’Outre. Il va restorer cette dernière où il ouvrira un estaminet, dans lequel il ne manquera pas d’étaler son trophée. L’animal suspendu attirera les foules, curieuses d’observer cette créature exotique. Devenant la principale raison de se rendre dans cet établissement, le lieu finira naturellement par en porter le nom. Nous sommes à l’aube du XIXème siècle et voici que « Le Crocodile » est né.

Le Crocodile d’Ackermann

Nul doute, qu’en termes de promotion l’idée est brillante. Ackermann est un Steve Jobs avant l’heure et sa recette s’avéra payante. Tant et si bien, qu’aujourd’hui encore, deux siècle plus tard, à la même adresse se trouve un restaurant, encore et toujours appelé « Le Crocodile ». Le succès d’antan perdure jusqu’à nos jours, car le lieu est auréolé d’une étoile Michelin, lui valant la visite d’hôtes prestigieux tels Barack Obama et Nicolas Sarkozy lors du sommet de l’OTAN à Strasbourg en avril 2009.

Voilà, j’espère une fois de plus vous avoir donné envie de venir suivre nos visites de Strasbourg lors desquelles de telles histoires vous seront contées. Et si vous vous demandez où se trouve la rue de l’Outre, il vous suffira d’aller saluer la statue de notre cher général Kléber, cela fait, faites demi-tour sur vous même et dirigez-vous tout droit dans la rue étroite qui vous fait face. Hé oui, il faudra d’abord présenter vos hommages au général défunt avant de retrouver l’ancien QG de son aide de camp. Le chef des lieux est aujourd’hui Franck Pelux, finaliste de Top Chef 2017, vous retrouverez ses créations dans les liens ci-dessous.

Un autre lien également pour rafraîchir l’image du crocodile, le vrai ! Celui-ci se nomme Gustave, comme l’un de nos guides, mais n’ayez crainte, notre Gus a plus sa place sur une carte des desserts, tant c’est une crème (brûlée!), que dans un fleuve ! Et enfin, légère touche d’humour avec un Ackermann contemporain, même si cet épisode ne se déroule pas au Caire (nid d’espions), mais a Rio. Lien qui ne manquera pas de le faire – entre chasse et gastronomie.

Supplément :

Le Crocodile, 10, rue de l’Outre, 67000 Strasbourg. Tél. : 03-88-32-13-02 | Et voici le menu!

Gustave – réincarnation de Sobek

OSS 117 – teaser « le crocodile »