Sélectionner une page

Histoire

La corporation de l’Ancre

20 Juillet 2019, par Matthias

Cher lecteur, je vous embarque dans le Strasbourg moyenâgeux où nous retrouvons un personnage au métier quelque peu envié; en tout cas par certains, surtout ceux qui, comme moi, aiment le raisin. 

Au Moyen Âge, la ville de Strasbourg poursuit son développement, concomitant au développement des guildes. Dans celles-ci : des artisans, des marchands prêts à commercer et s’enrichir. Très vite, des produits bruts ou manufacturés vont devoir être stockés puis transportés ici et là. Naturellement, les voies d’eaux sont privilégiées dans la vallée rhénane (une des zones économiques les plus denses au monde). Ces dernières font émerger la plus puissante des corporations : les bateliers – corporation de l’ancre.

S’Kaafhüs – l’Ancienne Douane de Strasbourg

Ils sont incontournables et, de fait, libres de fixer les taxes pour le transport et la circulation de marchandises sur le Rhin et ses affluents. Ils jouissent d’un quasi-monopole et cela jusqu’à Mayence ! En 1358, ils construisent alors le plus grand bâtiment civil de la ville, un vaste entrepôt: s’kaafhüs. Cette véritable maison du commerce, qui servira aussi de maison de la monnaie, vient asseoir leur domination. Plus rien n’est débarqué sans leur accord et toute une série de nouveaux métiers vont venir se greffer à ce trafic. On retrouve une bonne partie de ces messieurs à l’Ancienne Douane (s’kaafhüs), au nom des plus évocateurs.

 

Et toi, tu veux faire quoi quand tu seras plus grand ? 

Ici tout est dirigé par le Kaufherr, choisi par les bourgeois de la ville. Une fois son aval donné, les biens peuvent être mûs. En premier lieu, le chef-grutier (Kranmeister), épaulé de son second (Zukranmeister), gèrent les grutiers (Kranleute). Ils déchargent les bateaux et déposent le tout aux emplacements désignés. Ces produits sont ensuite confiés à des tiers chargés de leur répartition, devant s’assurer que chaque produit parvienne au bon endroit, à la bonne personne. C’est alors qu’entre en scène le Weinstichler

Et oui ! Il s’agit bien de vin ! Ce monsieur à un travail des plus enviables. Sa tâche consiste à goûter le vin afin de s’assurer de la qualité du fût, pour ensuite déterminer le prix de celui-ci et par conséquent les quartiers et personnes auxquelles il devra être livré. 

Vous vous imaginez, là, un instant à déguster tous ces jus de raisins, gavés de soleil et à juger de leur valeur ? Vous êtes le Monsieur Vin. Vous déterminez, à vous seul, le marché du vin pour une ville et ses alentours. Tout comme à vous seul, vous pouvez appauvrir ou enrichir un viticulteur.

Vous devinez la suite…?

Venez découvrir Strasbourg, ses histoires et son patrimoine lors de nos visites guidées et autres Free Tours.